Pourquoi tu ne te fermes aucune porte avec la formation d’huissier

Tu te renseignes sur ce que tu pourrais bien faire avec ton diplôme en droit et tu es tombé sur huissier de justice. Ça te semble intéressant (et je te confirme que ça l’est !) mais tu te demandes si ce n’est pas risqué de choisir cette formation ?

Oui, c’est cruel de se dire que tu ne peux passer l’examen professionnel d’huissier qu’après 2 ans de stage et d’école… uniquement 4 fois… et le rater. Mais cela vaut-il vraiment la peine de renoncer à cette formation pour ce motif ? Je ne pense pas.

Mon premier point est de dire : crois-en toi. Bon sang, crois en toi ! Sinon, qui le fera ?

Voici pourquoi tu ne devrais pas renoncer à te lancer dans la formation :

– Tu es « en stage » mais concrètement tu mets les mains dans le cambouis à l’étude ! Tu vas savoir gérer les dossiers d’exécution des décisions des tribunaux, l’accueil téléphonique et physique, les délais, tu vas acquérir l’esprit de juriste et étendre ton réseau. Cette expérience professionnelle n’est pas négligeable sur un CV, peu importe ce que tu pourrais faire ensuite.

– Tu as au minimum un Master 1 en droit : tu peux donc accéder à de nombreux concours de la fonction publique (magistrat, greffier, commissaire de police etc.) et à d’autres carrières passionnantes (avocat, notaire, conseiller en gestion de patrimoine, immobilier…)

– Tu ne te fermes AUCUNE porte : combien de personnes de ma promo et de la promo précédente ont terminé leur stage et sont allés (avec ou sans l’examen professionnel d’huissier) travailler en banque (et gagner bien plus !), pour une société de recouvrement, chez les bailleurs sociaux, dans les assurances, ou même chez un avocat ! Donc ne pensez jamais que tout cela est du temps perdu. Je vous souhaite de tout mon cœur de devenir huissier, c’est même le nom du blog. Mais vous ne vous fermez AUCUNE porte en passant chez les huissiers, bien au contraire.

Devenir huissier

Photo rawpixel

Tu as ici les statistiques de réussite à l’examen professionnel de 2013 : 22%. En principe, le taux de réussite oscille entre 15% et 25%. C’est difficile mais pas inatteignable ! Il faut s’accrocher et je vais te donner les meilleurs conseils sur ce blog pour réussir cet examen professionnel. Prête à mettre en place les hacks ?

Minute émotion : pour le réseau et les amis que j’ai rencontrés dans cette formation, je trouve que cette formation en vaut vraiment la peine.

Si tu as des questions sur la formation, laisse-les sous cet article. N’hésite pas à consulter également le site et la page Facebook de la Chambre Nationale des Huissiers de Justice.

Et toi, quelle question te poses-tu sur cette formation, cet examen ? Répond en commentaire sous l’article !