Comment bien gérer mon stress ?

Découvre comment je gère mon stress face aux épreuves.

1. Accepter son stress

Le stress, on sait qu’il y en aura pour l’examen pro… mais aussi quand vous recevez des actes en dernier jour (à signifier le jour J), quand vous irez sur le terrain faire une grosse saisie. C’est OK, tu as le droit d’être stressée. Accepte ce stress.

Tout le monde est stressé face à une épreuve (ou un événement exceptionnel, même s’il est positif). Même les personnes qui ne le reconnaissent pas ou qui intériorisent. Laisse le stress venir, il s’accompagne de l’adrénaline qui te “met aux aguets”, un peu comme en survie. Sauf que là, ta “survie” dépend de la bonne réponse que ton cerveau va aller chercher dans sa puissante mémoire. Ce n’est donc pas si mal tu ne trouves pas ?

2. Dompter son stress

Un bon moyen pour moi de relativiser et faire descendre mon stress est de penser : qu’est-ce qu’il va concrètement se passer si j’échoue ? Par exemple, c’était la première fois que je présentais l’examen professionnel. Si cela ne se passe comme dans mon idéal (“réussir du premier coup”), quelle est la conséquence ? Pour ma part, j’avais économisé de quoi vivre 6 mois sans devoir retravailler, pour pouvoir réviser et m’y consacrer pleinement. Ça rend le stress de l’épreuve plus supportable. Au pire, tu retentes ta chance la prochaine fois. Est-ce que c’est si grave ? Non… même si c’est un peu ennuyeux car tu “perds du temps”, je ne pense pas que c’est ainsi qu’il faille le voir. Fais de ton mieux, ce sera déjà très bien. Est-ce que tu as fait de ton mieux ? Oui ? Alors aucun regret. Voir les choses ainsi, ça a vraiment changé ma vie.

 

stress examen

 

Photo Joshua Hoehne

3. Sourire

Oui, à l’intérieur tu es glacée. Mais tu dois “faire de ton mieux” pour ne pas paraître comme une boule de stress. Sourire est l’un des moyens les plus simples pour m’apaiser et, effet boule de neige, me démarquer des autres candidats, recroquevillés sur eux-mêmes par la peur. Epaules serrées, colonne courbée, tête basse. A ton avis, un jury préfère voir une candidate stressée et renfermée ou une candidate stressée mais qui fait bonne figure ? Je ne te demande pas de “faire comme si tout allait bien”, juste d’essayer de sourire. Je pense que la clé est aussi dans l’attitude.  Psst, n’oublie pas : les membres du jury doivent voir en toi une future consœur, une membre de leur communauté. Respire, tiens-toi droite, souris, head up !

 

4. “Make it till you become it”

Fake it till you make it, très peu pour moi ! Seules les vraies savent Winking smile

Si tu ne vois pas de quoi je parle, il est encore temps de te rattraper : va vite voir cette pépite.

Oraux huissier

 

 Et toi, quelle est ton “astuce” pour gérer ton stress ? Comment sous cet article !

 

Clique ici pour recevoir gratuitement mon guide des 5 erreurs classiques quand tu révises l’examen professionnel d’huissier de justice.

 

examen huissier